dimanche 16 mars 2014

Les bonnes nouvelles


J'apprends qu'un homme a été frappé deux fois de suite par la foudre, à quelques secondes d'intervalle. J'apprends qu'une femme de ménage italienne (ou espagnole (portugaise ?)) a jeté ce qu'elle pensait être des détritus, alors qu'il s'agissait d'une installation d'art contemporain. Il fait beau. J'ai dormi douze heures. Tout le monde parle beaucoup de l'Ukraine et de la Crimée, j'ignore absolument pourquoi. C'est très reposant de ne pas savoir. Aujourd'hui, tu aurais cent ans, exactement. Si je pouvais me transporter un siècle en arrière… La foudre par deux fois ! Il y a quand-même des petits veinards ! Esa-Pekka Salonen m'est absolument antipathique, mais je ne sais pas s'il s'agit d'une bonne nouvelle. En revanche j'ai acheté du pain, hier. Je vais pouvoir me faire des tartines au miel des Cévennes en pensant à mes rêves de la nuit. Vous est-il arrivé, dans votre vie, d'avoir de la chance ? Je veux dire une vraie chance, hein, le truc qui vraiment ne peut pas arriver et qui arrive tout de même. Le coup de foudre. Moi ça m'est arrivé. Les roses vont bientôt arriver, par dizaines, mais tu ne seras pas là. Tu ne pourras pas te coucher à l'ombre de leur énorme bouquet. Qui se souviendra de toi, quand je serai mort ? Qui jouera une petite pièce de Schumann en pensant à toi ? Il me faut l'écrire : personne. 

Ce (cette) "personne" est la bonne nouvelle. La seule vraie bonne nouvelle, sans doute. Tu as été frappée par la foudre, ce samedi matin, un peu avant midi, et toi, un peu avant neuf heures. Ça n'a fait aucun bruit. Peut-être que quelque part dans le monde, quelqu'un a frappé à la surface de l'eau, ploc, ploc, ploc, mais ce n'est même pas certain. C'était aussi un samedi matin, quand j'ai eu le coup de foudre pour toi. Ça n'a fait aucun bruit. Ni Messaouda ni Raphaële ne s'en sont aperçu, je crois bien. Il y a des musiques qui, comme le coup de foudre, ne font aucun bruit. Ce sont mes préférées.